Aller au contenu
education positive Éducation positive : quand les neurosciences nous ouvrent les yeux sur les violences éducatives.

Éducation positive : quand les neurosciences nous ouvrent les yeux sur les violences éducatives.

Développement de l'enfant

Prendre une fessée, une gifle, se faire tirer les oreilles, être bousculé, punit, moqué, humilié, tout cela était monnaie courante dans l’éducation dans les générations antérieures, et faisait même partie intégrante d’une bonne éducation.

Mais heureusement, les neurosciences affectives et sociales ont mis en lumière les conséquences catastrophiques de ces violences éducatives sur nos enfants, sur leur cerveau, leur développement et ouvrent la voie vers une éducation positive.

Qu’est-ce que l’éducation positive ?

L’éducation positive vise à offrir un contexte favorable au développement de l’enfant, ce qui repose notamment sur une éducation non-violente.

Définition du Conseil de l’Europe :

« L’éducation positive, c’est un comportement qui vise à élever l’enfant et à le responsabiliser, qui est non violent et qui lui fournit reconnaissance et assistance en établissant un ensemble de repères favorisant son plein développement. »

leducation positive Éducation positive : quand les neurosciences nous ouvrent les yeux sur les violences éducatives.
Accédez à tous nos webinaires, en replay et en direct sur les thématiques de la Petite Enfance
Voir nos webinaires

L’apport neurosciences affectives et sociales

Les neurosciences analysent le fonctionnement du cerveau. Les neurosciences affectives et sociales analysent le retentissement des relations sociales émotionnelles et affectives de l’enfant sur le développement de son cerveau.

Ce sont ces mêmes neurosciences affectives et sociales qui révolutionnent de manière très récente, depuis le début du 21e siècle seulement, nos connaissances sur le cerveau de l’enfant et qui vont changer notre regard sur la manière d’éduquer les tout-petits, et ouvrir la voie à l’éducation positive.

Lire aussi : Mieux accompagner l’enfant grâce aux neurosciences, cela vaut bien une formation !

  • Empathie et bienveillance, essentielles au bon développement

On pouvait le penser intuitivement, mais c’est maintenant validé et prouvé par des dizaines d’études scientifiques, à l’échelle mondiale : la relation empathique et bienveillante entre un parent et son enfant, est un facteur essentiel au bon développement de l’enfant.

  • Les violences éducatives retardent le développement de l’enfant

Les facteurs de stress sont une entrave importante au bon développement du cerveau immature de l’enfant.

Les violences éducatives qu’elles soient physiques, verbales, ou comportementales retardent le développement de l’enfant et entraînent des troubles à longs termes : troubles anxieux, troubles du comportement, trouble de régulation émotionnelle…

  • C’est scientifiquement prouvé !

C’est biologiquement prouvé, dosages hormonaux à l’appui.

C’est anatomiquement prouvé : imagerie cérébrale à l’appui.

C’est maintenant officiel, l’éducation positive a de beaux jours devant elle, pour le plus grand plaisir des enfants et des plus grands.

Lire aussi : Comment gérer et réduire les comportements dits « agressifs » ?

education positive avec les neurosciences Éducation positive : quand les neurosciences nous ouvrent les yeux sur les violences éducatives.
Formations dans le domaine de la Petite Enfance
Recevoir le catalogue

De la fin de la fessée vers le début de l’éducation positive

Donner une fessée, c’était éduquer son enfant. La fessée était le symbole d’une éducation stricte et efficace.

En France, ce symbole est tombé récemment : la loi relative à l’interdiction des violences éducatives ordinaires, couramment appelée la loi anti-fessée, a enfin été votée et parue au Journal officiel du 11 juillet 2019.

Elle a marqué un nouveau tournant dans le rapport parent-enfant au quotidien.

Avec ce texte de loi, l’autorité parentale telle que définie dans le code civil a également été revue comme une responsabilité s’exerçant « sans violences physiques ou psychologiques », mention lu à la mairie lors des cérémonies de mariage, et éditée sur les livrets de famille.

En 2019, la France est donc devenue le 56e État à interdire les violences éducatives ordinaires et se conforme ainsi (enfin ?) à la Convention internationale des droits de l’enfant. Certains pays avaient déjà légiféré sur le sujet il y a 40 ans !

Le saviez-vous ? La loi anti-fessée de 2019 stipule également la nécessité de formation des professionnels de l’enfance sur cette éducation sans violence !

Aujourd’hui, nous avons la chance de bénéficier des dernières découvertes en neurosciences pour balayer notre héritage culturel à propos des formes de violence éducative.

Lire aussi La juste attitude pour encourager un enfant

image block bebe Éducation positive : quand les neurosciences nous ouvrent les yeux sur les violences éducatives.
Mieux accompagner les enfants grâce aux neurosciences

Adapter votre accompagnement en tenant compte des facteurs favorables au développement du cerveau de l’enfant.

Voir la formation

Charlotte Bailly et Christine Maslard sont à l’origine de la formation : « Mieux accompagner les enfants grâce aux neurosciences« .

Sources et liens utiles

Que pensez-vous de cet article ?
Laissez nous votre avis !

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Ces articles
pourraient vous intéresser

image Accompagner le sommeil de bébé et de l'enfant

Accompagner le sommeil de bébé et de l'enfant
11 avr. 2024

Après l'article sur le sommeil de l'enfant, Anne Simonneaux nous conseille pour bien accompagner son enfant lorsque vient le moment de dormir. L'importance du rituel du so[...]

image Accompagner l'enfant qui ne veut pas partager

Accompagner l'enfant qui ne veut pas partager
5 avr. 2024

Très régulièrement, auprès des jeunes enfants que vous accueillez, ou en tant que parents, vous rencontrez cette problématique : l'enfant ne veut pas partager et cela occasio[...]

image Comprendre le sommeil  de l'enfant

Comprendre le sommeil de l'enfant
2 avr. 2024

Commençons cet article par rappeler que le sommeil a une fonction vitale (donc innée). Il permet la croissance, la récupération cellulaire et cérébrale, la gestion des émo[...]

image Le portage bébé, aspects physiques et psychiques

Le portage bébé, aspects physiques et psychiques
21 mars 2024

Le portage bébé est une manière de porter bébé en le tenant contre soi, en utilisant un support tel qu'une écharpe de portage, un sling (écharpe sans nœuds), ou un porte-bébé[...]

image Assmat : l'accueil d'un enfant en situation de handicap 

Assmat : l'accueil d'un enfant en situation de handicap 
9 mars 2024

En tant qu'assistante maternelle, chaque jour est une nouvelle aventure, une opportunité d’accompagner l’adulte de demain. Mais lorsque cet enfant est en situation de handica[...]

image Le tummy time, qu'est ce que c'est ?

Le tummy time, qu'est ce que c'est ?
21 févr. 2024

En tant que parents ou professionnels de la petite enfance, peut-être avez-vous déjà entendu parler du tummy time ? Littéralement « temps sur le ventre », le tummy time est u[...]

Inscrivez-vous à la
NEWSLETTER

Ne ratez pas nos publications sur des sujets de fond, conseils pratiques et actualités du secteur.