Détection de l'autisme

Détection de l’autisme : le rôle des professionnels de la petite enfance

Détection de l’autisme : 100 000 jeunes de moins de 20 ans sont concernés en France par des troubles du spectre autistique. La Haute Autorité de Santé appuie le rôle des professionnels de la petite enfance dans la détection précoce des signes d’autisme, pour permettre une prise en charge adaptée et un suivi dès le plus jeune âge.

Quels sont les troubles du neuro-développement chez l’enfant (TND) ?

L’autisme est l’un des troubles du neuro-développement qui peuvent apparaitre précocement dans l’enfance, affecter le fonctionnement social de l’individu ainsi que son adaptabilité familiale et scolaire. La notion de troubles du neuro-développement regroupe :

  • Les troubles du spectre autistique, incluant les troubles du développement des interactions sociales et de la communication
  • Les troubles du développement intellectuel
  • Les troubles du développement de l’attention (avec ou sans hyperactivité)
  • Les troubles de l’acquisition du langage ou des coordinations (dyspraxie, dysphasie)
  • Les troubles spécifiques de l’apprentissage comme la dysorthographie et la dyslexie.

Ces troubles peuvent se présenter chez un enfant à des degrés variés de sévérité. Plusieurs troubles peuvent être associés chez un même individu.

Que sont les troubles du spectre autistique ?

L’autisme est un trouble du neurodéveloppement dont les manifestations, qui apparaissent avant 3 ans, peuvent beaucoup varier d’un enfant à l’autre. On parle pour cette raison de troubles de spectre autistique (TSA). Ces troubles neurobiologiques se caractérisent par des dysfonctionnements dans la communication, les interactions sociales, les activités et le comportement :

  • Anomalies de la communication verbale ou non verbale
  • Difficultés de compréhension des règles sociales implicites
  • Comportements répétitifs et stéréotypés
  • Activités et centres d’intérêts restreints

Les TSA peuvent cependant être plus ou moins présents d’une personne autiste à une autre et évoluer au cours de l’existence. Certains enfants autistes manifesteront par exemple de grandes difficultés dans la communication verbale, tandis que d’autres maîtriseront cet aspect mais présenteront davantage de comportements stéréotypés.

L’autisme n’est pas nécessairement lié à un retard de développement intellectuel : il peut l’être, comme il peut être au contraire associé à un haut potentiel intellectuel (HPI), notamment dans le cas du syndrome d’Asperger.

Pourquoi la détection de l’autisme doit être faite au plus tôt ?

L’autisme est bien à considérer comme un autre mode de pensée, qui repose sur un mode spécifique de traitement des informations externes et internes. À ce titre, il peut entraîner des situations de handicap de sévérité variée, mais aussi permettre de développer des compétences cognitives particulières qu’il est important de valoriser dès le plus jeune âge.

La détection précoce des troubles du spectre autistique permet ainsi de mettre en place un accompagnement personnalisé de l’enfant dans son développement et dans l’épanouissement de ses capacités. Il s’agit aussi pour les parents comme pour les professionnels de l’enfance de pouvoir comprendre le fonctionnement de l’enfant autiste, quelle que soit sa situation dans le spectre, afin d’adapter son comportement à ses besoins et à son mode de fonctionnement.

Un parcours coordonné adapté pourra être mis en place au plus tôt par les équipes médicales, paramédicales, médico-sociales et scolaires, pour accompagner l’enfant et sa famille au quotidien.

Premiers signes de l’autisme chez un bébé

Les troubles du spectre autistique peuvent se manifester — et donc être détectés — dès les premiers mois du développement de l’enfant. La détection de l’autisme passe par le repérage précoce de signes qui peuvent alerter :

  • L’étude de la communication visuelle chez le bébé
  • La constatation d’une absence ou d’une rareté des babillages autour de 12 mois
  • Un trouble de la communication orale avec une absence de mots à 18 mois ou une absence d’associations de mots à 24 mois.
  • L’absence de gestes sociaux
  • La focalisation de l’attention sur une partie précise des jeux manipulés

Rôle des professionnels de la petite enfance dans la détection des TSA

Par leur présence régulière dans le quotidien des enfants et par leur proximité avec les familles, les professionnels de la petite enfance peuvent jouer un rôle crucial dans la détection de l’autisme.

Le personnel des crèches, mais aussi les assistantes maternelles, peuvent observer et repérer précocement des troubles du spectre autistique chez les enfants qu’ils encadrent. S’ils n’ont pas vocation à poser de diagnostic, ils sont avec les parents les premières personnes susceptibles d’observer des dysfonctionnements de la communication ou des interactions sociales dans le développement des bébés et des enfants d’âge préscolaire.

Une formation à la détection de l’autisme et des autres troubles du neuro-développement est un atout pour les professionnels de la petite enfance et du secteur social, qui leur permet de reconnaitre les signes d’alerte afin d’orienter et de conseiller au mieux les parents. AMA Campus propose une formation en ligne consacrée à la détection d’un développement inhabituel de l’enfant, qui aborde la détection de l’autisme ainsi que d’autres troubles du neuro-développement.

Formation AMA Campus à la détection de l’autisme et autres TND

La formation « Repérer un développement inhabituel de l’enfant au sein des TND »  proposée par AMA Campus s’adresse aux professionnels de l’enfance comme à toute personne désireuse de se former à la détection des troubles du neuro-développement chez l’enfant et notamment à la détection de l’autisme. Son programme aborde la détection particulière des troubles du spectre autistique : il a pour objectifs de connaître et de savoir utiliser différents outils de diagnostic afin de repérer et d’alerter en cas de détection de dysfonctionnements du neuro-développement.

D’une durée de 12 heures, la formation en ligne peut être suivie à votre rythme et être financée par des organismes tiers. Elle est éligible au CPF.

Contactez AMA Campus pour toute demande d’information au sujet du financement ou du déroulement de la formation.

Vous êtes professionnel·le de la petite enfance ou souhaitez vous reconvertir dans le secteur de l’enfance et du médico-social ? AMA Campus vous propose d’autres formations ciblées sur la petite enfance. Téléchargez notre catalogue pour découvrir l’ensemble de nos formations éligibles CPF.

En savoir plus

Sur les troubles du spectre de l’autisme 

Sur la stratégie nationale pour l’autisme au sein des TND

Tags: No tags

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *