Snoezelen personnes âgées

L’approche Snoezelen pour les personnes âgées

Alors que les séniors sont de plus en plus nombreux, que la question de la bientraitance des personnes âgées est au cœur de l’actualité et que notre société interroge, plus qu’elle ne l’a jamais fait, ses modèles d’accompagnement au bien vieillir, de nouvelles approches font leur entrée en gérontologie. C’est notamment le cas de la méthode Snoezelen, approche non-médicamenteuse fondée sur la multi-sensorialité, qui vise à apporter équilibre et apaisement.

Qu’est-ce que l’approche Snoezelen ?

Imaginée dans les années 70 aux Pays-Bas par le duo d’ergothérapeute et de musicothérapeute Jan Hulsegge et Ad Verheul, Snoezelen est d’abord une méthode d’accompagnement développée dans le cadre du handicap mental et du polyhandicap.

Le terme de Snoezelen est un néologisme formé des mots hollandais « snueffelen » et « doezelen », qui signifient respectivement « sentir » et « somnoler ».

L’objectif double de l’approche est en effet de créer un environnement qui mêle stimulation sensorielle et apaisement. Les sollicitations des sens, qui peuvent prendre différentes formes (olfactives, visuelles, auditives, tactiles), ont pour but de générer plaisir et détente.

Approche globale d’accompagnement, Snoezelen implique aussi une attitude de respect, d’écoute et d’observation de la part de l’aidant ou du soignant.

Le développement de l’approche Snoezelen en gériatrie

Développée dans le cadre des problèmes comportementaux liés au handicap mental, l’approche Snoezelen a été élargie à d’autres publics, de la toute petite enfance avec l‘approche Snoezelen en crèche, aux adultes en situation de handicap. La méthode intéresse aujourd’hui la gérontologie, qui l’applique aux personnes âgées dépendantes.

Si les séances sont adaptées à tous les séniors, elles s’avèrent particulièrement bénéfiques aux personnes âgées présentant des troubles du comportement et des difficultés de communication, liés ou non à une pathologie cognitive.

L’approche Snoezelen pour personnes âgées passe par la mise en place de salles aménagées pour les séances Snoezelen, ou tout simplement par des équipements et accessoires mobiles, qui peuvent ponctuellement transformer l’atmosphère d’une chambre individuelle ou d’un salon commun non spécifiquement dédié.

Parmi les outils de stimulation multisensorielle et de relaxation pouvant être utilisés lors de séances Snoezelen en gériatrie figurent les jeux de manipulation, les projecteurs d’images, les couvertures lestées, les instruments de massage, les dalles sensitives, les colonnes à bulles, les musiques de relaxation et les accessoires lumineux.

Les bienfaits de l’approche Snoezelen auprès des personnes âgées

La méthode Snoezelen est réputée apporter des bienfaits aux résidents d’établissements pour personnes âgées comme aux personnel soignant. Plusieurs études[i] montrent ainsi :

  • une diminution de l’apathie, des douleurs et des comportements agressifs chez des personnes âgées présentant des troubles du comportement, avec pour conséquence une réduction des prescriptions médicamenteuses.
  • La participation aux séances Snoezelen a pour autre effet un regain de motivation et d’intérêt pour les ateliers proposés par les équipes d’animation en établissement.
  • D’un point de vue physique, les effets immédiats d’apaisement des séances Snoezelen se traduisent par un ralentissement du rythme cardiaque et une baisse de la pression artérielle.
  • L’approche Snoezelen peut être un soutien important dans la vie quotidienne des personnes âgées dépendantes en EHPAD : lorsque la stimulation sensorielle est réalisée avant la toilette notamment, elle favorise une meilleure acceptation des soins par les seniors atteints de démence et de troubles du comportement.
  • Grâce à la mise en place de moments d’écoute et de partage lors des séances Snoezelen, la relation entre personnel soignant et personnes âgées est de meilleure qualité : elle repose également sur une communication non-verbale qui pallie, lorsque nécessaire, l’impossibilité de verbalisation.

Snoezelen et Alzheimer

Parce que la vocation de l’espace Snoezelen est dans l’apaisement, l’éveil des sens, la réhabilitation de la notion de plaisir et le développement d’une communication non verbale, l’approche se prête tout particulièrement à l’accompagnement des personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer.

La méthode Snoezelen s’affirme en établissement comme l’une des techniques non-médicamenteuses (TNM) soulageant certains troubles associés à la maladie d’Alzheimer. Les personnes atteintes de démence sénile, ainsi que les séniors spécifiquement touchés par une maladie neuro-dégénérative de type Alzheimer, sont particulièrement concernés par les troubles du langage, l’anxiété due à la désorientation, la perte de motivation évoluant en apathie, la peur et les difficultés de communication.

Le choix d’une approche Snoezelen pour personnes âgées souffrant de la maladie d’Alzheimer s’inscrit dans une démarche globale de prise en charge de la pathologie et d’amélioration des relations entre personnel soignant et résidents. La création d’un lien par le biais des émotions est au cœur de cette démarche. Elle permet une nette réduction des comportements agressifs. Les effets des séances Snoezelen se mesurant à court terme, l’approche doit idéalement intégrer le quotidien des malades et non intervenir de manière exceptionnelle.

Se former à l’approche Snoezelen pour personnes âgées

Le concept Snoezelen est un outil précieux en faveur de la bientraitance des personnes âgées. Son développement et sa systématisation dans les établissements de jour comme dans les EHPAD et services gériatriques est un levier vers davantage d’écoute et de temps consacrés aux seniors de tous niveaux de dépendance.

Suivre une formation Snoezelen est un atout pour les professionnels exerçant auprès des personnes âgées, qui peut leur permettre de mettre en place des espaces Snoezelen dans leur établissement ou, à défaut, de proposer des temps d’apaisement et de stimulation sensorielle inspirés de l’approche Snoezelen pour personnes âgées.

AMA Campus propose aux professionnels de l’accompagnement des séniors en EHPAD ou maison de retraite sa formation Snoezelen approche personnes âgées 100 % en ligne. L’occasion d’apprendre les fondamentaux de la méthode, de savoir mettre en œuvre des séances, et de découvrir les potentialités particulières d’une approche Snoezelen et Alzheimer.

 


[i]V. Andreeva (psychologue au Service de gériatrie du Centre hospitalier de Dieppe), V. Dartinet-Chalmey (psychologue au Service de gériatrie aiguë du CHU de Petit-Quevilly), A. Kloul (gériatre praticien hospitalier au Service de gériatrie du CHU de Petit-Quevilly) et N. Kadri (directeur de recherche au Laboratoire de psychologie de l’université d’Angers), « Snoezelen, ou les effets de la stimulation multisensorielle sur les troubles du comportement chez les personnes âgées démentes à un stade avancé », 2011 — N. Bailly (maître de conférences en psychologie sociale à l’Université François-Rabelais de Tours), et S. Pointereau (psychologue stagiaire à Tours), « Effets Snoezelen sur les personnes démentes », 2011.

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *