Aller au contenu
Erytheme fessier bebe Comment soigner l'érythème fessier chez le bébé ?

Comment soigner l’érythème fessier chez le bébé ?

Santé de l'enfant

Rarement grave, l’érythème fessier chez l’enfant est courant. Douloureux, parfois difficile à calmer, les raisons de celui-ci ne sont pas toujours identifiées. Pourtant, il existe quelques mesures de prévention pour limiter leur apparition, et des moyens de traitements adaptés pour éviter les récidives.

Peau atopique, mycose, allergie aux couches, poussées dentaires, diarrhées, manque d’hygiène…Comment limiter les érythèmes fessiers et les soigner rapidement et efficacement ?

Voici quelques facteurs favorisant une altération de l’état de la peau de l’enfant et les mesures à prendre face à ces situations.

Une peau plus fragile dans la petite enfance

Tous les enfants ont une peau fragile : la barrière immunitaire cutanée se renforce avec l’âge, à l’image du système immunitaire de l’enfant.

Certains ont une peau plus réactive que d’autres.

À la surface de la peau, une flore bactérienne sert de rempart contre les agressions.

Lorsque cette flore est altérée, les lésions se font plus rapides. Le traitement de l’érythème repose principalement sur le maintien de l’intégrité de cette barrière.

Erytheme fessier Comment soigner l'érythème fessier chez le bébé ?

Qu’est-ce qui peut provoquer un érythème fessier ?

Quels sont les facteurs favorisant l’apparition et le maintien de l’érythème fessier chez le bébé ? Certaines situations altèrent naturellement cette capacité protectrice de la couche bactérienne :

  • Des selles ou urines plus acides
  • Une prise d’antibiotiques, qui vient également tuer les bonnes bactéries présentent à la surface de la peau et rendre celles-ci plus fragile.
  • Une altération de la flore intestinale à la suite de problèmes digestifs ou d’un traitement médical. 
  • Une réaction aux produits chimiques contenus dans la couche ou dans les produits utilisés pour nettoyer le siège de l’enfant
  • Des gestes trop agressifs pour la peau lors des changes
  • Des changes trop fréquents où la peau est lavée à chaque fois
  • Des changes trop espacés favorisant la macération
  • Un manque d’hygiène qui facilite la multiplication des mauvaises bactéries
  • Un changement alimentaire chez l’enfant qui modifie le transit et la digestion
  • Une mycose ou infection fongique
  • Une maladie de la petite enfance qui affaiblit l’enfant et ses défenses immunitaires
  • La déshydratation, une mauvaise hygiène alimentaire.
  • Un manque de sommeil
  • Les poussées dentaires, bien qu’aucune donnée scientifique ne trouvent un lien direct entre les deux à ce jour.
image block bebe Comment soigner l'érythème fessier chez le bébé ?
État de santé de l’enfant : les bonnes pratiques

Formation en ligne, à votre rythme

Découvrir

Comment prévenir l’apparition de l’érythème fessier chez le bébé ?

Les gestes à adopter pour prévenir son apparition :

  • Ne frotter pas le siège de l’enfant lors des changes, de peur d’agresser mécaniquement la barrière cutanée : tamponner doucement, que ce soit pour laver ou essuyer la peau.
  • Changer régulièrement la couche de l’enfant pour éviter la macération, l’humidité et la chaleur sont sources de prolifération bactérienne.
  • Utiliser des textures douces non agressives pour nettoyer le siège (coton, gant…)
  • Limitez les produits nettoyants, favoriser les changes à l’eau lorsqu’il y a des urines et utiliser un gel lavant doux adapté pour les selles. Le savon de Marseille et les pains de savons durs classiques ne sont pas adaptés pour ce soin.
  • Proscrire l’usage quotidien du liniment oléo-calcaire : l’huile d’olive a des propriétés cicatrisantes et protectrices très intéressantes mais en excès, elle altère les fonctions réparatrices de la peau.
  • Ne pas utiliser de lingettes, qui contiennent souvent des substances irritantes.
soigner erytheme fessier bebe Comment soigner l'érythème fessier chez le bébé ?

Dès l’apparition de rougeurs ou lors des situations « à risque »

Voici quelques exemples de situations à risque : maladie (particulièrement digestive type gastro-entérite), prise d’antibiotique, diversification alimentaire avec introduction de nouvelles familles d’aliments, prise de traitement).

  • Appliquer une crème protectrice, ou du liniment (ne pas appliquer celui-ci sur une peau lésée) après avoir nettoyé le siège : cette couche laisse un film gras sur la peau et la protège des agressions.
  • Et/ou soupoudrer un peu d’argile blanche en poudre pour absorber l’humidité. L’argile blanche est à privilégier à l’argile verte chez les enfants.
  • Éviter l’application de talc, c’est un perturbateur endocrinien appliqué sur cette zone sensible et fragile.
  • Rester vigilants aux gestes effectués lors du change ne pas frotter la peau. 
soigner lerytheme fessier Comment soigner l'érythème fessier chez le bébé ?

 Comment soigner naturellement un érythème fessier ?

Quels produits naturels peut-on utiliser ?

  • En alternative à une crème de change, l’huile de coco possède des propriétés très intéressantes dans ces situations.
  • Lorsqu’il s’agit d’un enfant allaité, l’application de lait maternel est un excellent remède !
  • L’aloe Vera, et l’eau florale de Camomille (ou l’infusion de camomille) sont des produits naturels aux vertus cicatrisantes reconnues, à appliquer sur les lésions.
  • Le miel possède également des propriétés intéressantes pour aider la cicatrisation des plaies, à condition d’être d’excellente qualité.
  • On peut également tamponner sur la peau l’eau de cuisson du riz refroidie.
  • De manière générale, les produits de qualité biologique garantissent un contrôle important de la composition et l’absence de vaseline (issue du pétrole), cependant, beaucoup de crèmes de change ou de soin non labélisées de qualité biologiques sont également excellentes et de très bonne composition. Vous trouverez en ligne des sites qui analysent ces compositions pour vous aider à choisir un produit adapté.
soigner naturellement etytheme fessier avec du miel Comment soigner l'érythème fessier chez le bébé ?

En cas de récidives fréquentes ou lorsque l’érythème fessier ne disparait pas

  • Vérifier quels gestes sont réalisés et quels produits sont utilisés par toutes les personnes qui s’occupent de l’enfant au quotidien.
  • Appliquer l’argile en cataplasme : le mélanger à un peu d’eau afin d’obtenir une pate protectrice qui fera office de barrière entre les selles et les urines et la peau de l’enfant
  • Donner une cure de probiotiques adaptée afin de renforcer la flore intestinale de l’enfant, qui impacte sa flore cutanée.
  • Envisager une allergie à l’un des composant de la couche : changer de marque (NB : ce ne sont pas toujours les plus qualitatives sur le papier qui sont les mieux supportées, les marques premiers prix sont souvent plus intéressantes chez les enfants très sensibles)
  • En cas d’usage de couches lavables, revoir tout le processus de nettoyage et de désinfection de celles-ci. Remettre des couches jetables ponctuellement, le temps que la peau cicatrise complétement peut être intéressant, car la capacité d’absorption de ces dernières est souvent plus importante.
  • Consulter afin de vérifier qu’il ne s’agit pas d’une mycose, qui nécessite alors un traitement. En cas de muguet dans la bouche, c’est probablement le cas car le champignon migre le long du tractus digestif.
  • Utiliser des coto-couches qui absorbe davantage l’humidité en limitant la macération
  • Vérifier que l’enfant a des apports alimentaires adaptés. Les apports en acides gras oméga 3 (poissons gras, huile de colza à raison de 2 cuillères à café par jour) sont indispensables pour réduire le coté inflammatoire.
  • Dans la mesure du possible, laisser le siège de l’enfant à l’air libre.
  • Éviter tous les aliments acides ponctuellement : tomates, agrumes, viandes rouges, fromages.
argile erytheme fessier Comment soigner l'érythème fessier chez le bébé ?

Comment distinguer une mycose d’un érythème fessier ? Quand consulter ?

Il n’est pas toujours évident au départ de différencier les deux, qui se manifestent de la même façon.

Cependant quelques signes doivent alerter et entraine une consultation médicale :

  • L’inflammation persiste plusieurs jours ou s’aggrave malgré les recommandations ci-dessus
  • Les lésions sont suivantes ou la peau est abimée à sang
  • On distingue des lésions distinctes comme des plaques blanchâtres, ou des fissures
  • L’enfant présente d’autres affections en parallèle (muguet dans la bouche, rougeurs dans les plis du coude, des genoux…)
  • L’enfant se démange et présente des sensations de brûlure

Dans ces situations, en attendant une consultation, l’huile de coco reste le produit le plus adapté car elle possède des propriétés intéressantes sur l’inflammation et sur les mycoses.

L’érythème fessier n’a pas de conséquences graves chez l’enfant et reste généralement bénin.

Tout rentre dans l’ordre dès le retrait des couches chez les enfants qui présentent ce problème de manière répétée. Cependant, des douleurs importantes laissent aux enfants de mauvais souvenirs, et il est fréquent de voir ceux-ci plus craintifs lors des changes. Des érythèmes non traités peuvent également être source de stress pour l’enfant qui présentera par la suite des problèmes dans l’acquisition de la propreté.

L’accompagnement des familles et des professionnels travaillant auprès des enfants sur ce sujet est capital !

Formations sur la Petite Enfance

Découvrir de nouveaux domaines, approfondir vos connaissances, monter en compétences.

Découvrir

Cet article a été écrit par Anne Simonneaux, référente santé des crèches partenaires d’AMA Campus (Nous proposons un accompagnement RSAI (Référent Santé et Accueil Inclusif) aux crèches).

Vous pouvez suivre Anne Simonneaux sur son compte Instagram _petitsam_ / Prévenir aujourd’hui pour être en bonne santé demain !🪴Micronutrition et Naturopathie👩🏻‍⚕️infirmière puéricultrice 👶référent santé en EAJE.

Que pensez-vous de cet article ?
Laissez nous votre avis !

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Ces articles
pourraient vous intéresser

image Accompagner le sommeil de bébé et de l'enfant

Accompagner le sommeil de bébé et de l'enfant
11 avr. 2024

Après l'article sur le sommeil de l'enfant, Anne Simonneaux nous conseille pour bien accompagner son enfant lorsque vient le moment de dormir. L'importance du rituel du so[...]

image Comprendre le sommeil  de l'enfant

Comprendre le sommeil de l'enfant
2 avr. 2024

Commençons cet article par rappeler que le sommeil a une fonction vitale (donc innée). Il permet la croissance, la récupération cellulaire et cérébrale, la gestion des émo[...]

image Soins de bébé : le liniment Oléo-calcaire

Soins de bébé : le liniment Oléo-calcaire
28 mars 2024

Remède d’antan, le liniment revient en force depuis quelques années dans les soins proposés aux bébés et jeunes enfants. Si on ne peut en démentir les bienfaits, les avis[...]

image Le développement de l’odorat chez l’enfant

Le développement de l’odorat chez l’enfant
23 janv. 2024

Souvent négligé dans la petite enfance, l’odorat tient pourtant une place prépondérante dans le rapport du bébé au monde qui l’entoure.  Tout comme le toucher, l’odorat as[...]

image Le sens du toucher, le plus indispensable au développement

Le sens du toucher, le plus indispensable au développement
9 janv. 2024

Le toucher est le sens le plus indispensable au développement. Il permet de recevoir des informations sur son propre corps, sur son environnement, permet à l’enfant d’apprivo[...]

image Accompagner le développement du goût chez l'enfant

Accompagner le développement du goût chez l'enfant
19 déc. 2023

La bouche de l’enfant est un véritable terrain d’exploration ! L’enfant porte naturellement tout en bouche dans la petite enfance, démontrant l’importance de l’inves[...]

Inscrivez-vous à la
NEWSLETTER

Ne ratez pas nos publications sur des sujets de fond, conseils pratiques et actualités du secteur.