Aller au contenu
Anne Simmoneaux RSAI Référent santé et accueil inclusif, Anne Simonneaux parle de son métier

Référent santé et accueil inclusif, Anne Simonneaux parle de son métier

Crèches

Infirmière puéricultrice, Anne Simonneaux est à la fois référente santé et accueil inclusif (RSAI) en micro-crèche et coordinatrice d’une équipe de 30 RSAI.

Lors de cette interview où elle nous parle son rôle, se discernent rapidement son souci de l’accompagnement de qualité des jeunes enfants en crèche, et le bonheur d’y contribuer.

Si l’un des rôles majeurs du Référent santé et accueil inclusif est justement de favoriser l’accueil inclusif des enfants en crèche (accueil des enfants en situation de handicap ou ayant des besoins spécifiques), Anne nous rappelle combien le Référent santé en crèche contribue à améliorer l’accueil de TOUS les enfants, en formant, sensibilisant et en accompagnant au quotidien les professionnels sur de nombreuses thématiques liées à la santé des enfants.

Le maître-mot de cet échange sur les missions du RSAI ? ACCOMPAGNER !

Quelles sont vos missions de Référent santé et accueil inclusif ?

J’interviens dans les micro-crèches pour accompagner les équipes sur tout ce qui va être lié à la santé de l’enfant.

Cela se fait à travers différentes missions :

  • Expliquer au quotidien les protocoles médicaux, la conduite à tenir quand les enfants sont malades.
  • Accompagner les PAI, projets d’accueil individualisés pour les enfants qui ont des besoins spécifiques.
  • Accompagner et former les professionnels de la petite enfance sur les conseils qu’ils peuvent donner auprès des familles, en matière de sommeil, d’alimentation de l’enfant et de développement de l’enfant.
  • Accompagner les équipes sur le dépistage de troubles dans le développement des enfants, les aider lorsqu’elles ont certaines prises en charge, leur donner des pistes et un regard extérieur.
  • S’assurer aussi de la bonne mise en place : que les affichages obligatoires sont bien mis en place, que la pharmacie est bien complète, avec une vérification des dates de péremption, que les protocoles sont à jour des dernières recommandations et que les pratiques professionnelles suivent les protocoles…..
  • Faire un suivi administratif de tout ce qui est lié à la santé des enfants dans la crèche.
image block bebe Référent santé et accueil inclusif, Anne Simonneaux parle de son métier
Vous cherchez un référent santé ?

Solution clé en main pour trouver votre RSAI et mettre en conformité votre crèche.

Découvrir

Quels sont les besoins spécifiques pris en compte dans les PAI ?

Les équipes des micro-crèches peuvent accueillir des enfants avec un handicap connu, mais cela n’est pas fréquent, car ces derniers ont souvent des places prioritaires en crèches collectives.

Les besoins spécifiques les plus courants en micro-crèche sont liés à des régimes alimentaires particuliers ou à de l’asthme (il s’agira alors de savoir détecter les signes et savoir comment réagir, prendre en charge les crises d’asthme…).

rsai creche Référent santé et accueil inclusif, Anne Simonneaux parle de son métier

Qu’est-ce qui vous tient à cœur dans votre métier de RSAI ?

C’est de savoir que les professionnelles vont pouvoir proposer un accueil de l’enfant qui favorise vraiment son développement, autant du point de vue physique que psychique, qu’elles sauront comment réagir quand les enfants sont malades. (connaître les critères de gravité, dans quelles conditions elles peuvent ou pas les accueillir en structure ect…)

Savoir aussi qu’elles pourront maintenir un bon lien avec la famille notamment en ayant un accueil de qualité pour l’enfant, que nous avons sur le terrain des professionnelles qui sont suffisamment formées en matière de prévention et qui sont à même de répondre aux demandes des parents, qui vont pouvoir accompagner les familles (sur le sommeil, l’alimentation, les écrans…).

Accédez à tous nos webinaires, en replay et en direct sur les thématiques de la Petite Enfance
Voir nos webinaires

Justement, quels sont les bénéfices du RSAI pour crèches et les familles ?

Je vais axer ma réponse sur les micro-crèches, parce qu’elles représentent la majorité des structures que j’accompagne, et que leur cas est spécifique : il faut savoir que les micro-crèches n’avaient aucune obligation de recourir à  un référent santé

Seules les crèches un peu plus grosses avaient l’obligation de recourir à une infirmière ou à un médecin au moins quelques heures par mois. Même si certaines petites structures avaient leur propre infirmière ou puéricultrice ou leur propre médecin, la majorité des micro-crèches ne bénéficiaient pas ce type d’accompagnement.

  • C’est un véritable bénéfice pour les micro-crèches et aussi pour les familles d’avoir une personne formée pour les accompagner sur toutes les questions médicales.

On sent bien que les équipes sont rassurées d’avoir quelqu’un avec qui elles peuvent échanger quand elles sont en difficulté sur la prise en charge d’un enfant. Par exemple, lorsqu’un enfant est malade, elles peuvent me joindre, pour échanger « l’enfant a tant de fièvre, il est comme ça. Et ce qu’on doit demander aux parents de venir le chercher, est-ce qu’on peut le garder… ».

rsai Référent santé et accueil inclusif, Anne Simonneaux parle de son métier

La mise en place du RSAI en micro-crèche a permis à beaucoup de structures de pouvoir donner des médicaments, ce que jusque-là ne faisait pas. C’est un grand bénéfice pour les familles, parce qu’avant, lorsque les enfants avaient de la fièvre, les parents devaient venir les chercher et rentrer chez eux. Pas très pratique quand les parents travaillent !

Cela permet aussi aux parents d’avoir quelqu’un dans la crèche qui peut les accompagner sur un aspect un peu plus médical, les guider sur des questions où ils sont perdus.

  • Le bénéfice est aussi d’avoir un médiateur, un œil, un petit peu extérieur justement, quand l’équipe se pose des questions sur le développement d’un enfant ou qu’elles sont en difficulté par rapport à une prise en charge en particulier (un enfant qui a du mal à s’endormir, un enfant qui ne mange rien à la crèche). 
Trouvez votre référent santé

Accompagnement clé en main conforme à la réforme et à moindre coût.

contactez-nous

Le RSAI en crèche est donc perçu comme un soutien, non comme une contrainte ?

Nous ne sommes pas du tout considérés comme une contrainteLe référent santé & accueil inclusif est bienvenu parce qu’en fait, c’est un accompagnement et pas un contrôle.

Il est juste qu’au départ, lors de mes premiers passages, il me semblait que les crèches mettaient tout bien en règle, tout dans les normes, comme pour un passage de contrôle. Et en fait, au fur et à mesure, quand elles ont compris que mon rôle n’était pas de contrôler et que même lorsqu’il y avait des choses à reprendre, ce n’était pas pour mettre des règles en place, c’était vraiment plus pour les accompagner et être sûr que leur accueil soit de qualité. 

Lire aussi l’analyse des pratiques en crèche, une obligation qui répond à un réel besoin.

referent sante creche Référent santé et accueil inclusif, Anne Simonneaux parle de son métier

Quelques questions au sujet des RSAI de votre réseau

Qui sont les RSAI de votre équipe ?

Je suis salariée à plein temps et j’encadre une équipe d’une trentaine de RSAI qui ont été recrutés soit par démarchage soit par bouche-à-oreille.

L’équipe de RSAI est constitué des infirmiers ou des infirmières puéricultrices, quelques infirmières avec une expérience en pédiatrie. Ils ont quasiment tous un emploi à côté.

Il s’agit pour eux d’être RSAI en complément un emploi salarié ou libéral. En fonction de leur disponibilité, ils peuvent suivre une seule crèche, ou plusieurs (certains RSAI accompagnent même 35 crèches.). Leur situation géographique importe, car nous souhaitons qu’ils puissent faire des passages en crèche, en plus des échanges par visio et téléphone.

Rejoignez notre équipe de RSAI, parallèlement à votre emploi !

Vous êtes puériculteur / puéricultrice ou infirmier / infirmière avec une expérience auprès des jeunes enfants. 

contactez-nous

Travaillez vous en équipe ?

Nous avons un groupe d’échange, des documents que nous partageons sur Drive, ce qui permet d’avoir des bonnes bases documentaires et d’échanger les uns les autres lorsque nous n’avons pas forcément les réponses. Il faut savoir que nous sommes confrontés à énormément de thèmes différents, aucun référent santé en crèche ne peut avoir tout pratiqué. Il y a d’autres compétences sur lesquelles chaque référent santé peut aussi s’appuyer.

L’intérêt de travailler ainsi en équipe est intéressant pour chaque référent santé bien sûr, mais pour les structures puisque si leur référent santé se trouve en difficulté sur un sujet (cela peut arriver.), il a le soutien des autres RSAI de l’équipe.

Quel est votre rôle auprès d’eux ?

J’ai un rôle de coordination, d’accompagnement et de soutien.

Les RSAI de l’équipe sont assez indépendants. Cependant, ils viennent facilement vers moi dès qu’ils ont des questions auxquelles ils ne savent pas répondre. 

Nos formations et nos accompagnements destinés aux crèches, en ligne ou en présentiel, avec aides au financement.
Recevoir le catalogue

Vous pouvez suivre Anne Simonneaux sur son compte Instagram _petitsam_ / Prévenir aujourd’hui pour être en bonne santé demain !🪴Micronutrition et Naturopathie👩🏻‍⚕️infirmière puéricultrice 👶référent santé en EAJE.

Que pensez-vous de cet article ?
Laissez nous votre avis !

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Ces articles
pourraient vous intéresser

image Travailler en MAM, versus à domicile ou en crèche

Travailler en MAM, versus à domicile ou en crèche
6 févr. 2024

Diversifier et améliorer la qualité des modes d’accueil des jeunes enfants est un enjeu majeur dans notre société. Parallèlement, les professionnels de la petite enfance c[...]

image Favoriser l’éveil des sens chez l’enfant : le développement de l'ouïe

Favoriser l’éveil des sens chez l’enfant : le développement de l'ouïe
28 nov. 2023

Après son article sur l'essentiel à savoir sur le développement de la vue chez l'enfant, Anne Simonneaux nous revient avec un article sur le développement de l'ouïe chez l'en[...]

image Qu'est-ce qui caractérise un espace Snoezelen ?

Qu'est-ce qui caractérise un espace Snoezelen ?
13 oct. 2023

Un espace Snoezelen est dédié au multisensoriel, il favorise la détente et le bien-être. Il est éclairé d’une lumière tamisée et bercé d’une musique douce. Tous les objets à [...]

image La communication gestuelle bébé, qu'est-ce que c'est ?

La communication gestuelle bébé, qu'est-ce que c'est ?
25 sept. 2023

La communication gestuelle avec l'enfant permet de proposer au bébé qui n’a pas encore la capacité d'oraliser, de parler, de bien prononcer un mot… de se faire comprendre par[...]

image Comprendre la VAE Auxiliaire de puériculture

Comprendre la VAE Auxiliaire de puériculture
21 sept. 2023

Qu’est-ce que la VAE Auxiliaire de puériculture ? La VAE (Validation des Acquis de l'Expérience) permet d'évaluer et de valider les connaissances et les compétences a[...]

image Les temps de transmission en crèche

Les temps de transmission en crèche
28 août 2023

L'accueil du soir Un triple accueil La professionnelle de transmission accueille le parent, le parent accueille l’enfant et l’enfant accueille aussi son parent ! Vous v[...]

Inscrivez-vous à la
NEWSLETTER

Ne ratez pas nos publications sur des sujets de fond, conseils pratiques et actualités du secteur.