Aller au contenu
travailler en mam Travailler en MAM, versus à domicile ou en crèche

Travailler en MAM, versus à domicile ou en crèche

ASSMAT

Diversifier et améliorer la qualité des modes d’accueil des jeunes enfants est un enjeu majeur dans notre société.

Parallèlement, les professionnels de la petite enfance cherchent des solutions pour rentabiliser leur activité et parfois sortir de l’isolement en travaillant en équipe. Travailler en MAM est alors une option à considérer.

Récentes, les MAM (Maisons d’assistantes maternelles) concourent à offrir aux parents et aux enfants des solutions d’accueil adaptées et aux professionnels de la petite enfance des alternatives épanouissantes.

Qu’est-ce qu’une MAM et quel est son fonctionnement ?

Maison d’assistants maternels ou d’assistantes maternelles, la MAM est un regroupement en structure de plusieurs professionnels de la petite enfance disposant de l’agrément d’assistante maternelle.

La structure peut accueillir des enfants âgés de 0 à 6 ans. Le nombre de professionnels pouvant travailler dans une même MAM varie de 1 à 6, avec un maximum de 4 en simultané. Le nombre d’enfants est fixé par l’agrément de chaque assistante maternelle, et limité dans la MAM à 16 en simultané.

La MAM permet aux assistantes maternelles d’exercer hors de leur domicile. Elles restent cependant salariées des parents qui les emploient.

Qui peut créer une MAM ?

La MAM peut être créée par les professionnels de la petite enfance eux-mêmes, dès lors qu’ils disposent de l’agrément d’assistant maternel.

  • Si vous exercez déjà en tant qu’assistante maternelle à votre domicile, vous devrez demander l’agrément spécifique pour exercer en MAM.
  • Si vous travaillez dans le secteur de la petite enfance sans agrément d’Assmat, vous devrez passer la formation de 120 heures obligatoire (cette formation est allégée pour les titulaires du CAP AEPE), ainsi que la formation aux premiers secours, puis demander directement l’agrément pour exercer en MAM.

Peut-on ouvrir une MAM seule ?

À l’origine, la MAM était considérée comme un projet collectif et devait donc être portée par au moins deux professionnelles.

Mais l’assouplissement de l’article L414-1 du Code de l’action sociale et des familles permet depuis mai 2021 qu’une assistante maternelle exerce seule dans une MAM.

Les avantages de la MAM pour les Assmat et pour les enfants

Solution de garde entre l’accueil à domicile et l’accueil en collectivité, les MAM sont en plein essor. De nombreux professionnels trouvent intéressant d’ouvrir une MAM, pour eux et pour les enfants accueillis.

  • Pour les assistantes maternelles

La MAM permet aux assistants maternels d’être moins isolées dans l’exercice de leur métier.

Même pour une Assmat qui exerce seule en MAM, cette solution lui permet de faciliter la séparation entre vie personnelle et vie professionnelle avec des lieux différents ; et parfois de résoudre le problème d’un logement non adapté à l’accueil de jeunes enfants.

  • Pour les enfants

De nombreux parents considèrent que la MAM présente des avantages certains pour leurs enfants : elle permet de proposer une option différente de la garde à domicile pour leurs enfants.

L’enfant y est accueilli dans un petit groupe qui favorise la sociabilisation avec des pairs, tout en bénéficiant d’un accompagnement plus personnalisé et familial par rapport à une crèche collective.

Pourquoi travailler en mam Travailler en MAM, versus à domicile ou en crèche

Travailler en MAM ou travailler en crèche ?

Pour exercer dans la garde des jeunes enfants, le travail en MAM présente des avantages par rapport au travail en crèche. Les professionnels y jouissent d’une plus grande autonomie. Ils peuvent donc gérer la structure d’accueil en accord avec leurs valeurs et avec leur philosophie pédagogique. Pouvoir travailler en équipe sans hiérarchie est très apprécié également.

Les enfants accueillis en MAM bénéficient par ailleurs d’un accueil plus individualisé qu’en crèche. Au sein d’un petit groupe, ils évoluent dans un cadre sécurisé et plus familial.

Travailler en MAM ou travailler à domicile ?

Pour une assistante maternelle déjà en exercice ou en devenir, travailler en MAM plutôt qu’à domicile apporte également beaucoup d’avantages :

  • Permettre les échanges professionnels enrichissants
  • Mutualiser les coûts fixes liés à l’activité et la rendre plus rentable
  • Gagner en dynamisme et en créativité dans les activités proposées grâce à l’effet de groupe
  • Bénéficier de formations collectives

Les enfants accueillis en MAM plutôt qu’au domicile de leur assistante maternelle profitent souvent d’activités plus variées, qui peuvent être mises en place grâce à la dynamique de groupe et à la mutualisation des moyens. Ils évoluent dans un environnement sûr, parfaitement adapté aux besoins des enfants en bas âge.

Se former pour travailler en MAM

Se former pour travailler en MAM permet de se lancer avec sérénité, en découvrant les aspects pratiques et réglementaires de l’ouverture d’une MAM.

Complet, le programme du Certificat de qualification professionnelle « Travailler en MAM » comprend six modules dont trois consacrés à la création et à la pérennisation de la maison d’assistantes maternelles :

  • Spécificité et Fondamentaux d’une MAM
  • Étude des besoins à la création d’une MAM
  • Gestion financière d’une MAM et plan de communication.

Les trois autres modules visent à préparer au fonctionnement quotidien de la MAM après sa création :

  • Règlementations ;
  • Communication
  • Organisation en équipe ; accompagnement des enfants
CQP Travailler en MAM

Recevoir le programme, connaître les tarifs et prises en charge

Que pensez-vous de cet article ?
Laissez nous votre avis !

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Ces articles
pourraient vous intéresser

image 3 idées reçues sur le portage bébé en milieu professionnel

3 idées reçues sur le portage bébé en milieu professionnel
8 avr. 2024

De plus en plus plébiscité par les professionnelles de la petite enfance (en témoigne d’ailleurs la formation sur le portage bébé), le portage suscite toujours quelques contr[...]

image Accompagner l'enfant qui ne veut pas partager

Accompagner l'enfant qui ne veut pas partager
5 avr. 2024

Très régulièrement, auprès des jeunes enfants que vous accueillez, ou en tant que parents, vous rencontrez cette problématique : l'enfant ne veut pas partager et cela occasio[...]

image Les impôts des assistantes maternelles

Les impôts des assistantes maternelles
25 mars 2024

Contrairement à une idée répandue, les gains perçus dans ce secteur sont bel et bien soumis à l'impôt, et la déclaration d'impôts des assistantes maternelles doit respecter d[...]

image Le portage bébé, aspects physiques et psychiques

Le portage bébé, aspects physiques et psychiques
21 mars 2024

Le portage bébé est une manière de porter bébé en le tenant contre soi, en utilisant un support tel qu'une écharpe de portage, un sling (écharpe sans nœuds), ou un porte-bébé[...]

image Le soutien à la parentalité par les pro de la petite enfance

Le soutien à la parentalité par les pro de la petite enfance
15 mars 2024

Alors que traditionnellement, dans le secteur de la Petite Enfance, l'attention se focalisait presque exclusivement sur le développement et le bien-être de l'enfant, une dime[...]

image Assmat : l'accueil d'un enfant en situation de handicap 

Assmat : l'accueil d'un enfant en situation de handicap 
9 mars 2024

En tant qu'assistante maternelle, chaque jour est une nouvelle aventure, une opportunité d’accompagner l’adulte de demain. Mais lorsque cet enfant est en situation de handica[...]

Inscrivez-vous à la
NEWSLETTER

Ne ratez pas nos publications sur des sujets de fond, conseils pratiques et actualités du secteur.

Une question ?

Nos conseillers vous renseignent sur nos formations, et les financements possibles.

Contactez-nous